Marcel Proust : Soirée littéraire et musicale 100…ans après

 

8 mars 2014

 A l’ auditorium de l’ institut Français

31 , rue Sina

 

L’année qui vient de s’écouler est marquée par des événements littéraires très importants.

 

Ainsi, l’AMOPA section hellénique a-t-elle voulu dans le cadre de sa collaboration étroite avec l’IFG rendre hommage au plus grand auteur du XXe siècle. Cent ans après la parution d’ « Un Amour de Swann » à compte d’auteur (novembre 1913 – novembre 2013) et quatre vingt onze ans après son décès, la Grèce, grâce à nos invités de renommée internationale tel que Luc Fraisse, auteur du livre sur l’éclectisme philosophique, professeur à l’Université de Strasbourg qui va aborder le thème de l’esthétisme et Stéphane Heuet, auteur de bandes dessinées sur le même auteur qui va présenter cette belle série sur Proust, le public hellénique va découvrir cet auteur qui a vécu uniquement pour la rédaction de son œuvre. Le Président de la section va aborder le thème de « La Jalousie ».

 

La soirée sera accompagnée du pianiste Karolos Zouganelis, professeur au Conservatoire de Paris qui nous fera revivre les fameuses soirées de la RTP.

 

 

Réservation obligatoire auprès de l’AMOPA section hellénique ; 210 3398629


PROUST PROSKLHSH FINALAFISA PROUST 1MARCEL PROUST PROGRAMMA HLEKTRONIKOMARCEL PROUST PROGRAMMA HLEKTRONIKO2

 

 

 

Monsieur le Conseiller Culturel,

 

Madame l’Attaché Culturelle,

 

Monsieur le Professeur Olivier Soutet,

 

Madame la Présidente du département de français de la faculté des lettres de l’université d’Athènes,

 

Mesdames et Messieurs les Directeurs d’écoles,

 

Chers membres du conseil administratif de l’AMOPA,

 

Chers Amopaliens,

 

Chers amis,

 

Permettez-moi de remercier au nom de vous tous, nos illustres invités,  Monsieur le Professeur Luc Fraisse, Monsieur Stéphane Heuet, Monsieur Karolos Zouganelis,

 

qui honorent de leur présence cette soirée hommage au plus grand des auteurs du XXe siècle qui n’est autre que Marcel Proust. Grâce à vous, grâce aux donateurs, grâce à l’appui de notre cher Directeur Olivier Descotes, grand ami de l’AMOPA, Athènes devient aussi la capitale qui rend hommage à celui ayant passé toute sa vie à rédiger cette œuvre monumentale qu’est « La Recherche du Temps Perdu ». La capitale hellénique, malgré la crise économique du pays, reste un pilier vital de culture et de civilisation, la preuve en est toutes ces manifestations organisées par l’Institut Français de Grèce dans le cadre d’ »Hellas-France alliance » et qui attirent tant de monde tous les soirs.

 

L’AMOPA a pour objectif de tenir le flambeau de la francophonie très haut dans le pays des Dieux de l’Olympe, et si 12,9% de la population parle et comprend le français à l’époque de l’hégémonisme anglo-saxon, c’est la preuve que la Grèce s’est toujours tenue au côté des peuples qui mettent au-dessus de tout la culture, les lettres, les valeurs humanistes, et tant que vous nous soutenez, l’AMOPA sera présente afin de défendre activement la langue, la culture, la civilisation francophone dans ce pays.

 

La traduction de l’œuvre en grec commencée par Pavlos Zannos et poursuivie grâce aux efforts de la librairie Estia, rend la comédie mondaine plus accessible à notre jeunesse, mais aussi à tous ceux qui veulent découvrir Marcel Proust dans sa traduction.

 

Sachant qu’il s’agit d’une œuvre considérée difficile mais ceci n’est qu’un mythe et je suis certain que Stéphane Heuet va nous le prouver,  d’un éclectisme raffiné que Luc Fraisse va nous dévoiler, d’une œuvre musicale que Karolos Zouganelis va nous faire découvrir et d’un hymne à l’amour auquel je tâcherai de vous initier, j’appelle Professeur Olivier Soutet ,notre ami fidèle à toutes les matinées-soirées, membre de l’AMOPA qui est venu accompagné de son épouse, à monter sur scène et déclarer l’ouverture de cet hommage à l’auteur de l’éternité.

 

Monsieur le Professeur, à vous.

 

 

 

 

 

Dr Nicolas Christodoulou

 

Président de la section hellénique dans l’Ordre des Palmes Académiques

 

Colloque hommage à Marcel Proust

 

Athènes le 8 mars 2014